La Gryffe

Lyon: La longue histoire d’une librairie libertaire La Gryffe

Née début 1978, la librairie La Gryffe est issue du mouvement libertaire lyonnais. Elle diffuse des productions (livres, brochures, revues, journaux, DVD, etc.) qui proposent une critique anticapitaliste et antiautoritaire de la société, tout en rendant compte des luttes sociales. Par ses objectifs et les engagements de ses membres, la librairie se veut une des composantes du mouvement libertaire et autogestionnaire.
La Gryffe est gérée collectivement par une équipe exclusivement constituée de militant·es qui, depuis plus de quarante ans, se réfère aux expériences passées et présentes des mouvements contribuant à l’essor des luttes anticapitalistes, mais également à celles antifascistes, antiracistes, antimilitaristes, anticléricales, féministes, écologistes, etc.
La librairie dispose aussi d’une salle de réunion dans laquelle sont organisés régulièrement rencontres, débats, expositions, soirées vidéo, etc., nourrissant ainsi la réflexion et favorisant la discussion.
Elle se veut, en quelque sorte, un outil pour le développement, à Lyon comme ailleurs, d’un large mouvement libertaire.
Daniel Colson, sociologue et membre du collectif de la librairie depuis le tout début, a choisi de montrer par ce travail que la longue histoire de La Gryffe s’est bâtie, aussi, sur les conflits et les différend(t)s. Des conflits parfois durs et difficiles, mais, au final, toujours surmontés par son collectif, cette association d’anarchistes.