Roger Dadoun : 1928-2022

Les activités de Roger Dadoun ont été nombreuses. Il a été traducteur, philosophe, critique d’art, psychanalyste et enseignant à l’université.

Né le 1er janvier 1928 à Oran (Algérie), il est mort à Paris le 12 juin 2022. À notre connaissance, son décès n’a été annoncé nulle part.

À l’université d’Alger puis à la Sorbonne à Paris, il étudie la philosophie, la littérature, la psychotechnique, la psychologie, l’esthétique et l’ethnologie.

Journaliste, il écrit dans diverses revues : Les Lettres nouvelles, Les Temps modernes, Nouvelle revue de psychanalyse… On pouvait aussi l’écouter sur les ondes de France Culture. Enseignant, il donne des cours d’analyse filmique à l’université de Vincennes puis à l’université Paris-Diderot.

Il est l’auteur de plus de 30 livres aux sujets les plus variés : Wilhelm Reich, Sigmund Freud, la violence, l’érotisme, la psychanalyse, Marcel Duchamp, la vieillesse, l’utopie, le cinéma (King Kong), l’amitié, Paolo Uccello, la télévision…

Ses sympathies allaient vers l’anarchisme. Entre 1985 et 2013, il a écrit régulièrement dans Le Monde libertaire. Il a participé à des rencontres anarchistes. Ses interventions peuvent être lues dans plusieurs livres collectifs parus à l’Atelier de création libertaire notamment Psychanalyse et anarchie et La culture libertaire.

Article de Dadoun, prenant la défense de DSK dans Le Monde Libertaire, qui a amené la rupture entre le ML et Dadoun. Voir l’article ici