1

Marc Tomsin : un ami qui disparaît trop tôt

C’est en Grèce, son pays d’adoption depuis quelques années, plus précisément en Crète où il apportait son soutien à la fête de réoccupation du squat anarchiste Rosa Nera à La Canée, que notre ami Marc Tomsin est décédé accidentellement le 8 juin 2021.

Marc avait créé en 2007 les éditions Rue des Cascades. Jusqu’en 2020 il a publié 19 titres. Il s’intéressait au Mexique (les régions du Chiapas et d’Oaxaca), à la littérature (Georg K. Glaser, Malcolm Menzies, Raoul Vaneigem), à l’actualité de l’anarchisme (Tomás Ibañez), à l’Espagne (Freddy Gomez, Abel Paz). Le dernier livre qu’il a édité était le premier volume des mémoires d’Abel Paz (Diego Camacho). Il était venu le présenter au CIRA le 3 octobre 2020, entre deux périodes de confinement. (enregistrement de la causerie ici)

Nous l’avions reçu au CIRA à deux autres reprises : le 5 février 2005, il avait parlé du Chiapas (enregistrement de la causerie ici) et le 5 décembre 2009, aux côtés de Claudio Albertani, il avait évoqué la situation du mouvement libertaire mexicain. (enregistrement de la causerie ici)

Marc apportait un soin particulier à son « look » : ses sacs, accessoires et vêtements en cuir, ses bijoux en argent (africains, chinois …), son dessus du crâne rasé et ses longs cheveux à l’arrière.

Nous nous sommes rencontrés et avons sympathisé lors de nombreux salons du livre anarchiste où il présentait ses bouquins. Marc était un copain fidèle (adhérent au CIRA depuis plus de dix ans), extrêmement gentil et attachant, toujours souriant et chaleureux. Nous avons passé quelques bonnes soirées aux discussions animées et passionnantes… autour de quelques verres de vin rouge !!!

On peut signaler qu’il est né à Paris en 1950. Son père avait été militant anarchiste. Il a été influencé par le mouvement Provo d’Amsterdam en 1966 puis par Mai 1968. Il a beaucoup vécu à l’étranger : Espagne, Grèce, Mexique… C’est en Espagne qu’il avait sympathisé avec Abel Paz. Avant Rue des Cascades, il avait fondé avec Angèle Soyeux la maison d’édition Ludd, y publiant de 1985 à 1998 une trentaine de titres (Karl Kraus, Oskar Panizza, Stig Dagerman, Octave Mirbeau, Raoul Vaneigem, Frank Wedekind…). Il a travaillé pendant une trentaine d’années comme correcteur dans l’imprimerie, l’édition puis la presse. Il animait un site Internet consacré aux luttes des peuples amérindiens La voie du jaguar.

Maryvonne Nicola, Felip Équy

On pourra lire une biographie assez fournie de Marc sur le site Le Maitron des anarchistes

Lire l’hommage du Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Lire l’hommage de Claire Auzias sur Le Monde Libertaire

Dernière minute. Étant données les difficultés d’organisation du rapatriement du corps de Marc, celui-ci sera inhumé en Crète, ce qu’il aurait probablement souhaité de toute manière. Un hommage lui sera rendu à Paris début juillet.