CONFÉRENCE DU BICENTENAIRE de JOSEPH DEJACQUE le 11 et 12 décembre 2002

APPEL À COMMUNICATIONS

Joseph Déjacque était un important théoricien politique communiste et anarchiste du XIXe siècle et un écrivain utopiste visionnaire. Il est né à Besançon, en France, le 27 décembre 1821. Nous célébrons donc aujourd’hui le bicentenaire de sa naissance. L’Institut La Terre pour la communauté et l’écologie et Yes We Cannibal organisent donc une conférence sur le bicentenaire de Déjacque les 10 et 11 décembre 2022.

Alors que Déjacque est une figure importante mais négligée dans les traditions anarchistes et utopiques, et dans la pensée sociale et politique en général, la portée de la conférence s’étendra également aux dimensions plus larges et plus profondes de son travail. Déjacque était un penseur étrange, fascinant, stimulant et remarquablement créatif, et son œuvre a une forte dimension littéraire, poétique et visionnaire. Elle reste aujourd’hui provocante pour quiconque s’intéresse à la libre pensée, à la créativité radicale et à l’exploration sociale et ontologique.

De 1856 à 1858, Déjacque a vécu à la Nouvelle-Orléans, où il a écrit sa plus grande œuvre, The Humanisphere. Il en dit : « Ce livre n’est pas une œuvre littéraire, c’est une œuvre infernale, le cri d’un esclave révolté. C’est un livre de rage, c’est un livre d’amour !» Il commence cette œuvre extraordinaire par ce qu’il appelle la «Question géologique». Constatant que beaucoup ont étudié les structures externes et internes de la Terre, il demande «qui s’est occupé de son organisme psychologique ?» Déjacque se porte volontaire pour le faire.

Déjacque poursuit en décrivant un monde en mouvement, tendu vers l’émergence d’une utopie planétaire de désir. «L’humain, comme l’univers, est un et non double : non pas corps ou âme… mais substance animée et passionnelle, susceptible de mille et mille métamorphoses et contrainte par son animation et sa passionnalité, par ses attractions, à un perpétuel mouvement ascendant.»

Déjacque voit le but social de ce mouvement passionnel comme une communauté coopérative libérée de toute forme de domination et qui réalise une condition d’»Anarchie harmonique.» De plus, il envisage un monde dans lequel de nombreuses Humanisphères communautaires de ce type se rejoindront pour former des réseaux d’Humanisphères continentales et, finalement, une Humanisphère universelle.

C’est également lors de son séjour à la Nouvelle-Orléans que Déjacque a écrit son célèbre texte, «Sur l’être humain mâle et femelle : Lettre à P.J. Proudhon». Dans ce texte, il introduit le terme libertaire ou libertarien dans le discours politique. Il affirmait que le Proudhon n’était pas un vrai libertaire, surtout à cause de sa défense de la domination patriarcale.

Les 10 et 11 décembre 2022, une conférence en ligne et en personne aura lieu au cours de laquelle les participants discuteront de la vie, de l’œuvre et de l’importance historique de Déjacque. Les participants sont invités à présenter des propositions de discussion sur tous les aspects de la pensée de Déjacque, y compris ses dimensions sociales, politiques, éthiques, esthétiques et ontologiques, en plus de la place de Déjacque dans l’histoire de l’anarchisme, de l’utopisme, du surréalisme et d’autres théories et mouvements radicaux.

Les présentations doivent être prévues pour un maximum de vingt minutes. Nous essaierons de programmer les présentations de manière à faciliter la participation en ligne d’une variété de régions et de continents.  Des présentations en personne seront organisées à la Nouvelle-Orléans le 10 décembre et à Baton Rouge le 11 décembre. Les propositions ne dépassant pas 100 mots doivent être envoyées par courriel à . La date limite pour les soumissions sera le 30 septembre 2022.

La Conférence du Bicentenaire de Déjacque est sponsorisée par l’Institut La Terre pour la Communauté et l’Écologie (Nouvelle-Orléans, LA et Bayou La Terre, MS) et Yes We Cannibal (Baton Rouge, LA), avec le soutien du Groupe d’écologie politique anarchiste et du Groupe d’écologie sociale dialectique.

[Note : Les citations de Déjacque sont tirées des traductions de Shawn P. Wilbur sur https://www.libertarian-labyrinth.org/joseph-dejacque-1821-1864/. L’image est basée sur la couverture d’une édition espagnole de L’Humanisphère].

DEJACQUE BICENTENNIAL CONFERENCE le December 10-11, 2022

CALL FOR PAPERS

Joseph Déjacque was a major nineteenth-century communist anarchist political theorist and visionary utopian writer. He was born in Besançon, France on December 27, 1821, so we are now celebrating the bicentennial year of his birth. La Terre Institute for Community and Ecology and Yes We Cannibal are therefore convening a Déjacque Bicentennial Conference for December 10 and 11, 2022.

While Déjacque is an important but neglected figure in the anarchist and utopian traditions, and in social and political thought in general, the scope of the conference will also extend to the wider and deeper dimensions of his work. Déjacque was a strange, compelling, challenging, and strikingly creative thinker, and his work has strong literary, poetic, and visionary dimensions. It remains provocative today for anyone interested in free thought, radical creativity, and social and ontological exploration.

From 1856 to 1858, Déjacque lived in New Orleans, where he wrote his greatest work, The Humanisphere. Of it, he says, “This book is not a literary work, it is an infernal work, the cry of a rebellious slave. This is a book of rage, it is a book of love!” He begins this extraordinary work with what he calls the “Geological Question.” Noting that many have studied the external and internal structures of the Earth, he asks “who has occupied themselves with its psychological organism?” Déjacque volunteers to do this.

Déjacque goes on to describe a world in motion, striving toward the emergence of a planetary utopia of desire. “The human, like the universe, is one and not double: not body or soul … but animated and passional substance, susceptible of thousands and thousands of metamorphoses and constrained by its animation and its passionality, by its attractions, to a perpetual upward movement.”

Déjacque sees the social goal of this passional movement as a cooperative community that is free from all forms of domination and which realizes a condition of “Harmonic Anarchy.” Moreover, he envisions a world in which many such communal Humanispheres will join together into networks of Continental Humanispheres, and, ultimately, into a Universal Humanisphere.

It was also while he was in New Orleans that Déjacque wrote his famous text, “On the Male and Female Human Being: A Letter to P.J. Proudhon.” In it, he introduced the term libertaire or libertarian into political discourse. He asserted that the Proudhon was not a true libertarian, above all because of his defense of patriarchal domination.

On December 10 and December 11, 2022, an online and in-person conference will be held in which participants will discuss Déjacque’s life, work, and historical significance. Participants are invited to present proposals for discussion of all aspects of Déjacque’s thought, including its social, political, ethical, aesthetic and ontological dimensions, in addition to Déjacque’s place in the history of anarchism, utopianism, surrealism, and other radical theories and movements.

Presentations should be planned for a maximum of twenty minutes. We will attempt to schedule presentations to facilitate online participation from a variety of regions and continents.  In-person presentations will be scheduled in New Orleans on December 10, and in Baton Rouge on December 11. Proposals of no more than 100 words should be emailed to . Deadline for submissions will be September 30, 2022.

The Déjacque Bicentennial Conference is sponsored by La Terre Institute for Community and Ecology (New Orleans, LA and Bayou La Terre, MS) and Yes We Cannibal (Baton Rouge, LA), with the support of the Anarchist Political Ecology Group and the Dialectical Social Ecology Group.

[Note: The Déjacque quotes are from Shawn P. Wilbur’s translations at https://www.libertarian-labyrinth.org/joseph-dejacque-1821-1864/. The image is based on the cover of a Spanish edition of L’Humanisphère.]

Lire la notice du Maitron

Lire la notice de Wikipédia